LES MÉSENCRÉES DE L’ANTISTE

Lors de l’impression d’un bois, il arrive que l’encrage ne soit pas suffisant pour assurer un noir homogène, égal en intensité sur toute les zones en relief. La gravure présente des parties parasitées par des blancs. Ce chahut visuel offre une seconde chance à l’image imprimée. Il suffit de songer à certains bois imprimés de Munch. De tels « ratages » ouvrent d’autres perspectives, d’autres façons de voir. Les impressions flirtent alors avec les frontières de l’original : on ne « rate » pas deux fois de la même façon une impression. Ces objets dévalorisés dans un premier temps ont toutes les chances de se revaloriser dans un second temps. C’est la raison pour laquelle ces impressions sont mises en vente au prix de 20 € (+5 € de frais postaux).

Les impressions sont signées, titrées « mésencrée »

(néologisme, mot-valise qui réunit « mésentente » et « encrage »)

et datées.

Pour acquérir l’une de ces mésencrées, veuillez m’écrire à cette adresse e-mail : antiste@fremok.org

20 euros + 5 euros de frais postaux

 

 

Publicités